Les arts coréens  Le Sonmudo  Méditation ou Vipassana

Jeong Mu Do Kwan, une autre école

Méditation ou Vipassana

Asseyez-vous dans une position confortable et propice à la vigilance. En lotus mais pas forcément, ce qui compte c’est que vous soyez dans une position confortable.

Ensuite, restez ainsi pendant 10 à 30 minutes(suivant votre niveau et le temps libre). La colonne vertébrale et la nuque doivent être bien droites. Fermez les yeux, respirez normalement. Restez autant que possible immobile, ne modifiez votre posture que si c’est absolument nécessaire.

La chose essentielle à observer est le mouvement du ventre, juste au-dessus du nombril, à chaque inspiration et expiration. Ce n’est pas une technique de concentration, votre attention sera donc sollicitée par beaucoup d’autres choses.

Dans Vipassana, rien n’est considéré comme une distraction. En d’autres termes, quand quelque chose se manifeste, cessez d’observer votre souffle, centrez votre attention sur l’événement du moment jusqu’à que vous puissiez retourner au souffle. Il peut s’agir de pensées qui vous traversent l’esprit, de sentiments, de jugements, de sensations physiques, d’impressions suscitées par des stimulis extérieurs, etc.

Le point significatif est la vigilance et non l’objet de l’attention. Veillez donc à ne pas vous identifier avec ce qui entre dans la sphère de votre conscience. Restez simplement présent et vigilant.

Cette technique n’est pas forcément évidente et autant elle peut calmer le mental si elle vous correspond, autant elle peut être un obstacle si elle ne vous est pas adaptée. Essayez et si vous sentez bien, continuez et sinon arrêtez et essayez en une autre, plus énergétique peut-être comme les méditations actives.

Dans les cas où vous auriez des difficultés avec la méditation Vipassana, je vous recommande d’essayer des techniques de méditation plus actives(sonmudo partie dynamique) ou encore d’autres types de phases pour pouvoir se débarrasser du gros de la poubelle du mental avant de l’observer. Ou encore, il peut-être judicieux de travailler sur d’autres domaines : votre alimentation (par la phytothérapie par exemple), sur votre corps (massage, soins holistiques, médecines douces), sur vos blessures intérieures (thérapie primale), sur votre famille (constellation familiale), sur votre stress quotidien (méditations actives)… etc.

Bien sûr, vous l’aurez compris, tout ceci est une contradiction. D’un côté, la méditation est simplement de la vigilance, de l’observation sans effort. En théorie, elle ne nécessite aucune méthode, aucun ajout. Vipassana est parfaite, c’est l’essence de toutes les méditations. Mais, de l’autre côté, notre mental est aujourd’hui tellement stressé, compliqué, rempli d’inhibitions et de connaissance intellectuelle, qu’il faut des techniques pour nous couper des rêves, du passé, du stress et nous ramener dans l’Ici et le Maintenant. Cela ne se fait plus automatiquement. Pour beaucoup de gens, Vipassana ne peut pas suffire, elle peut même être dangereuse. Bien sûr, elle plaît, elle attire. Mais elle attire surtout notre ego. Il faut faire très attention car elle peut être négative. Surtout, si vous n’avez pas fait de travail thérapeutique sur vous-même ou encore si vous êtes nouveau dans la méditation.

Beaucoup de personnes verront en faisant Vipassana qu’ils s’endorment presque systématiquement, qu’est-ce que cela signifie ? Comme c’est une méditation silencieuse où on se relaxe, le mental reçoit le message que c’est le moment de s’endormir. C’est ce qu’il connaît. Mais, le problème, c’est que VIPASSA CE N’EST PAS DORMIR, c’est la VIGILANCE. Et du coup, on passe facilement à côté de la méditation. La pratique de Vipassana est difficile parce que le flux incessant de nos pensées nous envahit avec encore plus de force qu’à l’accoutumé (surtout au début). Une autre difficulté qui se manifeste plus tard est une léthargie sans contenu mental que plusieurs peuvent confondre avec la paix intérieure alors qu’il s’agit de découvrir un état d’éveil lucide, pétillant et spontané. Avec les méditations actives, vous ne vous endormez pas, vous vous relaxez mais vous restez conscient. En bougeant, votre corps, en bougeant votre énergie, vous vous apercevez que vous avez plein d’énergie. Vous êtes alors encore plus vivant, plus créatif, plus actif…

A propos de Dokwan

Le projet Jeong Mu Do Kwan a pour objectif de perpétuer un enseignement traditionnel adapté à la culture française.

Notre école de TAEKWONDO enseignée par Maitre Laurent TROCHET et ses assistants est du style "Cheung do kwan". Le HAPKIDO enseigné par Maitre LEE Kang Jong est du style "Hapki Mudo". Le Kum Mudo (sabre coréen) est aussi enseigné dans nos clubs.

Nous contacter

contact : ecoledokwan@free.fr

téléphone : 06.78.00.21.29

adresses : Savigny-sur-Orge, Ponthierry Pringy Boissise, Epinay-sur-Orge, Marolles-en-Hurepoix